Vous recherchez un moyen de surveiller votre domicile ou bureau et avez peur d’une intrusion, surtout pendant les vacances et weekends ? Les caméras de surveillance sont un bon moyen pour vous rassurer et protéger l’endroit désiré que cela soit en extérieur ou en intérieur. Vous vous posez plusieurs questions : quelle surface dois-je surveiller, quel budget y consacrer, quelle qualité des images je souhaite, combien de caméras sont nécessaires pour mon installation, quel type de caméra choisir et comment les positionner… Vos achats doivent être réfléchis et vous avez raison !

Les différents types de caméras

Caméra dôme : Avec un design arrondi et sobre, elles offrent une grande discrétion pour votre installation. Elles sont utilisables en intérieur comme en extérieur (étanches, norme IP66), elles sont également anti-vandalisme grâce au dôme qui les protège. Cette caméra doit bénéficier d’un champ de vision le plus large possible et ne pas avoir d’angles morts. Elles sont idéales pour équiper l’intérieur de votre boutique, restaurant, bureau ou votre domicile. Les leds infrarouges permettent de voir la nuit de 20 à 80 mètres de distance. Leur objectif est réglable pour mieux cadrer la zone filmée.

Caméra tube : Comme les dômes elles peuvent être installées aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et sont aussi équipées d’une vision nocturne et sont anti-vandalisme. Sa taille dépend souvent de sa portée. Elle est en général plus visible et a une plus grande force de dissuasion que les dômes. Elles sont idéales pour l’intérieur ou l’extérieur d’un commerce ou d’une propriété.

Les caractéristiques

Motorisation : La motorisation permet à la caméra de filmer sous plusieurs angles et permet de réduire les angles morts et renforcer la sécurité de votre installation.

Qualité de l’image et résolution : Cette caractéristique est importante. Privilégiez les modèles en HD pour avoir des images en couleur plus contrastées. La résolution s’exprime en fonction du nombre de lignes définies par l’objectif. Plus il y a de lignes, plus la qualité de l’image sera améliorée en terme de netteté et de précision. Nous proposons sur Securvision des caméras allant de 420 à 600 lignes.

Stockage des images : L’enregistrement des images et vidéos se fait avec un enregistreur qui récupère le signal numérique. Le choix de l’enregistreur se fait selon le nombre de caméras reliées sur votre système de surveillance. Ce dernier permet également de piloter les caméras et d’effectuer différents réglages.

Visionnage : Vous avez plusieurs façons de visionner vos vidéos et images. Smartphone, tablette, ordinateur, écran LCD. Tout est désormais possible et cela rend la consultation possible à n’importe quel moment.

Où placer votre caméra ? Quel cadre légal ?

Si vous souhaitez utiliser votre caméra de surveillance pas cher pour visualiser votre domicile ou commerce, il faut penser d’abord à compter le nombre d’accès que vous voulez surveiller : portes, baies vitrées, fenêtres, porte-fenêtres… Car il faudra placer une caméra sur chacun d’entre-eux afin de maximiser la sécurité. Faites attention à l’éclairage même si vos caméras peuvent s’adapter à la luminosité, certains éblouissements (en pointant vers une vitre) pourraient vous empêcher de voir correctement. Sachez que Securvision vous propose des kits de surveillance allant jusqu’à 8 caméras.

Si vous surveillez l’extérieur, faites attention à ne pas filmer l’espace en dehors de votre domicile (rue, jardin voisin) pour être conforme à la législation et de respecter la vie privée d’autrui.

Visibilité ou discrétion ? A vous de voir ce que vous souhaitez, est-ce que votre caméra doit être dissuasive et bien en vue ? A vous de voir quelle stratégie adopter. Pensez en tout cas à ne pas gêner le champ de vision si vous souhaiter la dissimuler. N’hésitez pas à tester plusieurs installations afin de déterminer celle qui corresponde au mieux à vos besoins.

A savoir : Si vous êtes un professionnel, on parle de vidéoprotection et il faut une autorisation préfectorale pour filmer et enregistrer, les images devant être conservées un mois maximum. Les clients doivent également être avertis de la présence des caméras (voir loi Pasqua de 1995).